Site web officiel de François Dilasser. L'atelier François Dilasser, association récemment créée par les proches du peintre finistérien aujourd'hui disparu, a pour but de conserver et de transmettre son œuvre. François Dilasser est né le 5 mars 1926 à Lesneven, Il peint, depuis l'enfance, sans avoir suivi les filières de formation classiques ?. En 1939, Il a 13 ans à la guerre, 18 à la Libération. Un des frères lui montre le Cheval blanc de Gauguin : " Le bleu de l'eau, l'écume orange, j'ai eu l'impression folle de comprendre ce que pouvait être la peinture... ". En 1956, sa femme Thèrese meurt en Juillet, son frère Jacques un an après. Second mariage avec Antoinette Dilasser en 1958. En 1979, il réalise sa première exposition à Paris à la galerie La Roue de Guy Resse puis entre à la galerie Jacob. Dans les années 1980 il réalise les séries Chute d'Icare, Grands Voyages, Yock, Jardins, Passage de la Mer Rouge. Fragmentation de l'image où apparaissent ciels, mers, et " bonshommes " : le Pélerin. ". Il expose en 1984 à la galerie Clivage à Paris. En 1988 FIAC " triomphale ". A l'étranger Etats-Unis, Allemagne, Suède, Norvège. Musées de Valenciennes, Caen, Saint-Lo, les Sables d'Olonne. A Paris galerie Montenay, les Mains et les Têtes, les Planètes. A Brest les Bateaux-feu, les Régentes. En 2001 : " L'Art dans les Chapelles " : Les Personnages vont, sous le parcours des Planètes à plumets. L'oeuvre entre dans de grandes collections privées et publiques ( musées de Rennes, Quimper, Brest, Morlaix, Caen, les Sables d'Olonne, Bordeaux, FNAC, FRAC Bretagne et Basse-Normandie ). En 2007, François Dilasser travaille dans dans " l' atelier de la mer " à Brignogan. Dernières expositions aux musées de Brest et de Bordeaux.
Actualité
Trois reproductions de personnages, quatre reproductions de planètes à plumets de François Dilasser ; Autres éléments de décor : Lise-Marie Brochen..
Le regard de
Julie Brochen
Comédienne et metteur en scène
Du 18 juin au 18 septembre 2019

" La peinture de François Dilasser a été pour moi une découverte, une inspiration, une scène d’opéra ou mon imaginaire avait besoin de ces planètes et de ces figures pour prendre forme. Elle est aujourd’hui un espace à part entière et une présence dans ma vie, une reconnaissance et une identité partagée aussi. J’aime à penser que je suis entrée au fil des années en sa compagnie dans l’épaisseur de ses toiles, dans l’espace intérieur de son oeuvre avec les mots d’Antoinette comme des cailloux blancs qui me guident pour ne jamais me perdre et toujours revenir de la grève à la maison.
 "

Juin 2019, Julie Brochen.


La scène que nous découvrons ici se rapporte à la création par Julie Brochen de « La petite renarde rusée » de Léoš Janàček, au festival d’Aix en Provence en 2006. 
Le décor était constitué de reproductions de grands personnages debout sous une succession de planètes à plumets.


Trois reproductions de personnages, quatre reproductions de planètes à plumets de François Dilasser ; Autres éléments de décor : Lise-Marie Brochen..