Paul Louis Rossi

Paul Louis Rossi

" Ce ne sont pas des personnages, des paysages, ou des objets. C’est une forme née de la pensée. C’est une tache qui se met à vivre. Comme une amibe. Il le faut, qu’elle vive ainsi sa vie et se développe et se reproduise à l’infini, inventant à mesure son espace et son environnement. C’est un signe, je voulais dire : c’est son langage à lui.”

" Le paysage, les rivages, les habitants et les alignements de pierres ressembl(ent) à ce qui existait au préalable en son imagination, avec les angoisses profondes qui doivent l’habiter. Comme si les éléments, les passants, les objets n’étaient qu’une copie qu’il avait d’abord inventée. "

Paul Louis Rossi, Inscapes, Le temps qu’il fait, 1993

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En Savoir + OK